Retour aux actualités

Marie Blachère accélère sa croissance

Marie BlachèreOn le surnomme le « McDo » du pain. En vingt ans, le groupe Marie Blachère est devenu le troisième acteur français de la restauration rapide. Une croissance forte portée par une stratégie de développement singulière. Les experts d’AURIS Finance, cabinet de conseil en opérations de fusion acquisition vous livrent leur analyse.

Les Français aiment le pain blanc. Selon un article paru dans Le Monde en 2020, 80 % des clients de boulangerie demandent « une baguette pas trop cuite ». Cet amour du pain peu cuit n’est pas passé inaperçu chez les nord-américains qui, dans le journal économique The Wall Street Journal s’étonnaient dès 2013 de cette tendance française. C’est à partir de ce constat que le groupe de boulangerie français Marie Blachère a bâti son empire. Depuis sa création en 2004, la maison propose à ses clients trois cuissons différentes pour ses baguettes : bien cuite, dorée et blanche. Une initiative par la suite suivie par d’autres établissements mais qui reste la particularité des enseignes Marie Blachère.

Artisanat industriel

Autre signe caractéristique du groupe : le choix d’implantation de ses points de vente. D’une superficie moyenne très supérieure à celle des boulangeries traditionnelles (400 mètres carrés en moyenne), ceux-ci sont situés en périphérie des villes, au sein de zones commerciales. Les enseignes se distinguent par un positionnement prix attractif, avec une baguette commercialisée à 0,74 centimes d’euros et pratiquent des offres spécifiques, a l’instar du moitié prix trente minutes avant la fermeture. L’enseigne revendique une « présentation produit comme au marché » et, malgré sa force de frappe industrielle, des réalisations artisanales, produites sur place et non en usines. Au-delà des produits de boulangerie, l’enseigne est rapidement devenue leader sur le marché de la restauration rapide, parvenant à se hisser dans le top trois des acteurs français, juste derrière les enseignes McDonald’s et Burger King.

Partenariat avec l’enseigne Grand Frais

La croissance du groupe s’intensifie et totalise actuellement 700 points de vente au sein de l’Hexagone, dont 70 nouvelles ouvertures prévues en 2022. Dès 2008, l’enseigne noue un partenariat avec l’enseigne Grand Frais et accompagne les ouvertures de l’enseigne de distribution en France et à l’international, comme récemment au sein du grand-duché du Luxembourg. Porté par ses bons résultats, Marie Blachère multiplie les initiatives à l’international avec une ouverture à New York en février 2019 et une autre à Lisbonne. Pour l’année 2021, le chiffre d’affaires s’établit à un milliard d’euros, dont 800 millions d’euros réalisés via l’activité boulangerie – restauration rapide et 200 millions d’euros via les deux enseignes de produits frais détenues par le groupe (Provence’Halles et Mangeons Frais).

Rumeurs de cessions

Marie Blachère accélère désormais sa croissance et se développe au format de franchises. En promettant aux franchisés, malgré un investissement conséquent (100 000 euros), un ROI rapide (un million d’euros après deux années d’activité). Le groupe dont l’Ebitda atteint 100 millions d’euros, a récemment été l’objet de rumeurs de cessions, avec des projets d’entrée de fonds d’investissement au capital. Un projet démenti par le groupe qui entend conserver son actionnariat familial. L’entreprise est à 91 % détenue par son fondateur Bernard Blachère, dont le patrimoine est estimé à 150 millions d’euros.

Faites-vous accompagner

Une entreprise solide, qui s’est développé par croissance organique est souvent la cible d’investisseurs.  Dans vos opérations de cession, les spécialistes d’AURIS Finance se placent à vos côtés. Nos experts, spécialisés par secteurs, sont au fait des évolutions de marché et à même de vous accompagner tout au long de votre opération.

Contactez-nous