Retour aux actualités

15/06/2024

Le groupe Galapagos s’empare de l’épicier Fauchon

Fauchon

Un Breton vient de mettre la main sur la luxueuse maison Fauchon. Galapagos, groupe détenteur des marques Traou Mad et Gavottes vient d’annoncer le rachat de l’épicier haut de gamme. Explications et analyse par les experts d’AURIS Finance, cabinet de conseil en opérations de fusion-acquisition.

C’est un mouvement entre entreprises familiales qui vient de s’opérer dans le secteur des produits de grande consommation. L’épicier Fauchon – propriété de la famille Ducros – via sa société d’investissement Eucelia Investments SA – passe sous le giron de Galapagos, groupe breton détenu par la famille Tacquard.

Désendettement graduel

L’épicier haut de gamme, créé en 1886 par Auguste Fauchon, connaît depuis quelques années d’importantes difficultés. Déficitaire à la suite de la crise sanitaire, le groupe avait été contraint de fermer certaines boutiques et notamment son magasin historique situé place de la Madeleine. Ne pouvant pas honorer ses dettes, le groupe avait été placé en redressement judiciaire en juillet 2020. Un redressement assorti d’un plan de continuation de l’activité, prévoyant un remboursement échelonné de la dette entre 2020 et 2028 et entraînant plusieurs licenciements. En 2023, Fauchon renoue avec la croissance et déploie une dizaine de nouveaux points de vente à l’international. Le groupe est aujourd’hui présent dans 15 pays et totalise 85 points de vente.

Diversification stratégique

Au cours des dernières années, l’épicier a recentré son activité autour de produits à forte valeur ajoutée : thé, café, macaron, foie gras et champagne. En parallèle, le groupe a intensifié sa stratégie de développement en hôtellerie, ouvrant d’abord un hôtel à Paris puis à Tokyo.

Pour son site parisien, qui a ouvert ses portes en 2018, l’investissement total s’est porté à 20 millions d’euros. Le groupe ambitionne d’ouvrir un troisième hôtel à Riyad dès 2025. Ces établissements reprennent l’intégralité des codes l’épicerie de luxe et misent sur le digital pour faciliter le check in et check out des hôtes.

Gastronomie territoriale

Le rachat de Fauchon constitue un important potentiel de développement pour le groupe familial Galapagos qui, depuis 2010, s’est engagé dans un développement par croissance externe. En 2013, la biscuiterie bretonne générait un chiffre d’affaires de 160 millions d’euros grâce aux galettes de Pont Aven de la marque Traou Mad. À partir de ce « vaisseau amiral de la gastronomie bretonne », le groupe a poursuivi son développement en se focalisant sur l’acquisition de marques à forte connotation locale.

Après avoir acquis le producteur de pâtes Alpina Savoie, il s’empare de l’entreprise alsacienne Heimburger, propriétaire des Pâtes Grand’Mère. En 2021, le groupe Galapagos met la main sur la Maison Foissier, productrice des biscuits roses de Reims. À cette date, la biscuiterie rémoise, fortement impactée par la crise sanitaire, est en perte de vitesse. Le chiffre d’affaires s’est replié de 12 à 8 millions d’euros entre 2020 et 2021. Le groupe Galapagos met ses usines et sa force de distribution au service de la Maison Foissier et parvient à redresser l’activité.

Nos experts à vos côtés

Avec Fauchon, le groupe Galapagos poursuit sa stratégie : il s’empare d’une marque forte qui connaît des difficultés conjoncturelles. Néanmoins, l’ancrage local de Fauchon est très différent des autres marques du groupe. Pour l’heure, le groupe Galapagos ne réalise que 20 % de son chiffre d’affaires à l’international. Il devra donc intensifier sa stratégie hors des frontières hexagonales. Au sein du groupe AURIS Finance, nos experts sont spécialisés par secteurs. Notre équipe dédiée aux produits de grande consommation vous accompagne dans vos opérations structurantes. Que vous soyez acquéreur à la recherche d’une cible ou vendeur à la recherche de partenaires financiers, nos experts se placent à vos côtés.

Contactez-nous


#Industrie agroalimentaire