Retour aux actualités

Le Duff en lice pour acquérir le spécialiste des surgelés Frial

Groupe Le Duff Brioche DoréeAu sein de l’Hexagone, les mouvements poursuivent leur rythme soutenu en cette fin d’année 2021. Dans le secteur de l’agroalimentaire, le géant breton Le Duff vient ainsi d’annoncer son entrée en négociation exclusive avec le leader européen des produits surgelés Frial, en vue d’une acquisition. Les experts d’AURIS Finance décryptent.

Propriétaire des enseignes La Brioche Dorée et Pizza Del Arte, le groupe Le Duff opère une incursion sur le marché des surgelés. Frial, maison normande née en 1980 est un poids lourd du secteur qui reste peu connu du grand public ; ses créations culinaires surgelées étant réalisées en marque blanche, pour le compte de partenaires. Le groupe se distingue notamment par sa gamme de produits de la mer bruts surgelés. Il est actuellement l’un des distributeurs des enseignes Picard et Thiriet et génère par ailleurs 30 % de son chiffre d’affaires à l’étranger, avec une présence sensible aux États-Unis et en Asie.

Le réveil d’une belle endormie

En se positionnant sur le spécialiste des produits surgelés, le groupe Le Duff viendrait s’inscrire dans un long parcours de cessions et de rachats. Après avoir été, onze années durant, propriété du fonds Alpha Private Equity, c’est son créancier américain Ares Management qui, en 2019, s’est emparé du spécialiste des surgelés avec pour objectif affiché de relever le niveau de rentabilité du groupe. Dès lors, sous le contrôle du fonds américain, d’importantes transformations ont été opérées. En 2020, Frial a lancé un plan d’investissement de 23 millions d’euros destiné notamment au renouvellement de l’outil industriel. Le groupe a également étendu sa gamme de produits et étoffé son offre de produits cuisinés.

Accélération stratégique à l’international pour Le Duff

Actuellement, Frial réalise un chiffre d’affaires de 200 millions d’euros et compte en son sein 450 salariés. Face à lui, le groupe Le Duff fait figure de géant, avec un chiffre d’affaires de 2,05 milliards d’euros et 30 000 employés pour l’année 2019, contre 0,6 milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2005. En quelques années, le groupe s’est très fortement développé par croissance externe, avec, parmi les opérations notables, le rachat de l’enseigne Tablapizza en 2017 ou encore l’acquisition de l’allemand Kamps Bakery en 2015. Il s’est par ailleurs positionné dès 2011 Outre-Atlantique via le rachat du réseau américain Bruegger’s auprès de la société d’investissement Sun Capital Partners. Autant de prises de positions qui ont permis en quelques années au groupe Breton de devenir l’un des leaders mondiaux du segment des « cafés-boulangeries ». Avec l’acquisition de Frial, le groupe se donne pour ambition de renforcer sa présence sur les marchés asiatiques et américains. Il complète sa gamme de plats cuisinés surgelés. Le montant de l’opération n’a pas été révélé.

Un mouvement à l’image des opérations de fusions-acquisitions

L’exemple du mariage entre Frial et Le Duff est assez révélateur des mouvements constatés sur le marché des fusions-acquisitions. Après être passé par un fonds de capital investissement qui a opéré une modernisation de l’outil de production ainsi qu’un déploiement de la gamme, un groupe industriel est à nouveau convoité par un concurrent du secteur.

Au sein du groupe AURIS Finance, nos experts accompagnent les chefs d’entreprise à chaque étape de la cession de leur actif. Spécialisés par secteurs, nous sommes à même de vous conseiller sur les problématiques spécifiques de votre domaine d’activité.
Contactez-nous