Retour aux actualités

20/03/2024

L’index Propreté reçoit un bon accueil

Indice propreté

Voici dix-huit mois que l’Index Propreté a vu le jour. Cet indicateur, publié chaque trimestre, donne le reflet de l’évolution des coûts des entreprises du secteur du nettoyage et de la propreté. Analyse et explications par les experts d’AURIS Finance, cabinet de conseil en opérations de fusion-acquisition.

Dans un contexte inflationniste, comment mesurer l’évolution des charges pour les entreprises de la propreté ? Pour répondre à cette question, la FEP (Fédération des Entreprises de Propreté, d’Hygiène et services associés) alliée aux acteurs du Monde de la Propreté a mis en place un index. Il est publié sur le site index-proprete.fr et prend en compte l’ensemble des coûts inhérents à l’activité des entreprises spécialistes du secteur de la propreté : achats de matières premières et approvisionnements (produits d’entretien, détergents), frais de personnel (salaires, traitements et charges sociales), charges externes (loyers commerciaux, frais énergétiques, frais de transport, intérim…). La liste des éléments pris en compte résulte d’une enquête réalisée auprès d’un échantillon de 1 500 entreprises issues du code NAF 8121Z, permettant d’affiner la structure de coûts.

Augmentation des coûts

Publié depuis le 20 octobre 2023, l’index a fait l’objet d’une évaluation positive de la part de la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) et de la Direction des statistiques de l’Institut Nationale de la Statistique et des Études Économiques (INSEE). La dernière valeur de l’Index Propreté connue, celle du troisième trimestre 2023, est de 108,6, soit une augmentation des coûts pour les entreprises du secteur de 8,6 points entre le premier trimestre 2022 et le troisième trimestre 2023. Depuis la première mesure, réalisée au T1 2022, l’augmentation des coûts est linéaire : de l’ordre de deux points par trimestre.

Un indicateur nécessaire

Depuis son lancement, l’Index Propreté a reçu un bon accueil, tant de la part des entreprises du secteur que des entreprises clientes. De fait, auparavant, aucun indicateur n’était parvenu à évaluer finement les évolutions de coûts auxquels sont confrontés les acteurs de la propreté : les différents indicateurs existants jusqu’alors étant soit trop génériques avec des périmètres trop larges ou se référant à des prix de transaction plutôt que des coûts de production.  L’Index Propreté permet aux entreprises du secteur d’actualiser ou de réviser les contrats de propreté existants. Les acheteurs, pour leur part, sont de plus en plus nombreux à se l’approprier, à l’instar des marchés publics qui commencent à intégrer l’index dans leur clause de révision des prix.

Un secteur en phase de structuration

L’Index Propreté vient répondre à un nécessaire besoin de lisibilité d’un secteur en proie à de nombreux défis. Au-delà de l’augmentation du coût des matières premières et des approvisionnements, c’est le volet humain qui pèse sur la performance des entreprises. La vive concurrence au sein du secteur, incite les sociétés de nettoyage à opérer des acquisitions. Une stratégie destinée à atteindre plus rapidement une taille critique, permettant ainsi la répartition des coûts fixes sur un volume de revenus plus vaste.

En France, le secteur de la propreté représente aujourd’hui 600 000 emplois, pour un chiffre d’affaires évalué à 18 milliards d’euros. Il est composé d’une myriade d’acteurs, avec près de 16 000 entreprises référencées sur le segment B to B.

Évolution de la valeur de l'indice propreté

Nos experts à vos côtés

Au sein du cabinet AURIS Finance, nos experts sont spécialisés par secteurs. Nos spécialistes des entreprises de la propreté et du nettoyage se placent à vos côtés. Aguerris aux problématiques spécifiques de ce secteur d’activité, ils sont à même de vous accompagner tout au long de vos opérations de cession et d’acquisition.

Contactez-nous