Retour aux actualités

25/01/2023

Comment fixer le montant d’une levée de fonds ?

Levée de fonds

Levée de fondsPas facile pour un entrepreneur d’évaluer le montant qu’il est possible d’obtenir lors d’une levée de fonds. C’est d’autant plus délicat lorsqu’il s’agit d’un tout premier tour de table. Les experts d’AURIS Finance, cabinet de conseil en opérations de fusion-acquisition vous détaillent les différents éléments à appréhender avant de se lancer.

Une levée de fonds n’est pas une opération hors sol, déconnectée des besoins réels de l’entreprise. Elle a une fonction propre : celle d’accompagner la croissance de l’activité ou encore de développer un nouveau projet. En premier lieu, il convient donc de formaliser l’objet de la levée de fonds, en se posant la question suivante : « À quelles fins la levée de fonds est-elle réalisée ? » Cette première question simple donnera une indication assez précise du montant recherché.

Anticiper pour ne pas être à court de trésorerie

À la condition toutefois de prendre en compte l’entièreté des coûts nécessaires au développement de l’activité ou du nouveau projet, à l’instar par exemple du coût de conception d’un nouveau produit, mais également des recrutements, de l’ouverture des nouveaux bureaux ou sites de production, ainsi que des besoins en marketing inhérents au nouveau lancement. L’objet principal d’une levée de fonds étant d’éviter de se retrouver à court de trésorerie, il convient donc de penser en amont l’entièreté des besoins. Cette réflexion stratégique doit s’accompagner d’un business plan complet établi sur une longue période (3 voire 5 années), comprenant à la fois les dépenses nécessaires et la rentabilité escomptée.

Évaluer le potentiel d’attractivité de votre entreprise

Cependant, ce montant recherché ne peut se suffire à lui-même. En effet, toute opération financière est à replacer au sein d’un marché donné. À titre d’exemple, actuellement, au niveau mondial, la forte incertitude qui règne sur le contexte macro-économique, tire les levées de fonds à la baisse. Néanmoins, pour l’heure, la French Tech semble tirer son épingle du jeu, avec des levées de fonds en hausse sur l’année 2022, selon le dernier baromètre EY.  Ainsi, toutes les entreprises ne se situent pas au même niveau de désirabilité. Aguerris aux levées de fonds, les investisseurs passent au crible les éléments comptables et financiers, mais évaluent également l’originalité du projet en le comparant à son marché. Par ailleurs, la capacité du fondateur de l’entreprise à embarquer ses équipes dans un projet d’envergure sera âprement évalué par les investisseurs : le business plan devra donc comprendre une partie conséquente au sujet du parcours du créateur d’entreprise.

De l’importance de la contrepartie

Dans le cadre d’une levée de fonds, le créateur d’entreprise doit, en amont, se poser la question de la part de son entreprise qu’il est prêt à céder. Si, la très grande majorité des fondateurs souhaite rester majoritaires, certains projets nécessitent d’importantes levées de fonds et peuvent alors exiger de céder une part importante du capital. Par ailleurs, il convient de réfléchir en amont à la typologie d’investisseurs recherchés. Pour les prises de participation minoritaires, les investisseurs peuvent se comporter en sleeping partners en intervenant très peu dans la conduite du buisiness, à la différence d’investisseurs actifs qui auront tendance à superviser davantage l’activité de l’entreprise au quotidien. La typologie d’investisseurs ainsi que la part du capital à donner en contrepartie entrent dans le calcul du montant levé.

Faites-vous accompagner

Bien réussir sa levée de fonds est un challenge de taille pour les créateurs d’entreprises. Un juste montant levé doit permettre au chef d’entreprise de conduire ses projets sans pour autant se sentir lésé quant au niveau de capital cédé. Les experts d’AURIS finance, spécialisés par secteur, vous accompagnent dans la recherche du bon équilibre. Ils se placent à vos côtés tout au long de votre opération et vous conseillent sur la recherche d’investisseurs et la formalisation de la demande.

Contactez-nous