Retour aux actualités

Le secteur de la cybersécurité en phase de concentration

Thales CybersécuritéThalès poursuit son offensive sur le marché de cybersécurité. L’industriel vient d’annoncer deux nouvelles acquisitions pour un montant total de 120 millions d’euros. Les experts d’AURIS Finance, cabinet de conseil en fusion acquisition décryptent ce nouveau mouvement de marché.

Depuis 2019, le géant français de l’électronique, spécialisé dans l’aérospatiale, la défense, la sécurité et le transport terrestre se renforce dans le secteur de la cybersécurité. L’opération la plus importante est sans conteste celle réalisée en avril 2019, date à laquelle, Thales a acquis Gemalto. Pour s’emparer du géant français de l’identité et de la sécurité numérique, Thales a déboursé 4,8 milliards d’euros. Une opération alignée avec l’ambition affichée par le groupe de se développer sur le numérique, sur quatre piliers principaux : la cybersécurité, les data, l’intelligence artificielle et la connectivité.

Un marché en forte progression

Deux nouvelles entreprises viennent à présent se placer sous le giron de Thales. Il s’agit d’Excellium Services Group, société de conseil et d’intégration de technologies en cybersécurité et de S21Sec, spécialiste européen de la cybersécurité. Avec ces acquisitions, Thales consolide son leadership sur le marché de la cybersécurité. Les deux sociétés présentes notamment en Belgique et au Luxembourg ont livré un chiffre d’affaires de 59 millions d’euros en 2021 et emploient près de 600 employés, portant les effectifs totaux du groupe à plus de 80 000 personnes. En 2022, Thales prévoit de recruter 11 000 personnes dans le monde, dont 1 000 exclusivement dédiées aux thématiques cybersécurité.

Un secteur en phase de consolidation

Le marché est aujourd’hui en plein essor : pour la seule année 2021, le montant total des transactions réalisées dans le monde pour l’acquisition d’entreprises spécialisées en cybersécurité s’établit à 77,5 milliards de dollars. La tendance est aujourd’hui à la concentration, avec la prééminence de grands groupes se positionnant sur des cibles de plus petite taille. À titre d’exemple, début juin, Avisa Partners réalisait l’acquisition de Databack (récupération de données) et de LeakID (lutte contre le piratage). Deux opérations qui ont permis à l’entreprise spécialisée dans l’intelligence économique de renforcer son pôle dédié à la cybersécurité et à la lutte contre la contrefaçon. Pour l’acquisition de ces deux PME (environ 50 salariés au sein de LeakID et moins d’une dizaine chez Databack), Avisa Partners a déboursé une vingtaine de millions d’euros. Le groupe entend atteindre 70 millions de chiffre d’affaires pour l’année 2022, la moitié des revenus étant directement générés par la branche cybersécurité, prenant l’ascendant sur les autres pôles : investigation, conformité et études.

Des niveaux de valorisation élevés

Avec l’accélération de la digitalisation de l’économie, toutes les organisations sont aujourd’hui concernées par les cybermenaces. Une récente étude livrée par le cabinet IDC révèle que pour l’année 2021, le marché de cybersécurité a atteint 34 milliards d’euros en Europe, en hausse de 8,3 % sur un an. Une progression qui devrait se confirmer dans les années à venir, atteignant dès 2025, 45 milliards d’euros. Dans ce contexte, les entreprises de la Tech cherchent aujourd’hui à se renforcer sur la sécurité cyber. Pour grandir vite, elles s’emparent de sociétés cibles, souvent PME ou ETI, à l’origine de nouvelles technologies.

Faites-vous accompagner

La cybersécurité est aujourd’hui au cœur des enjeux industriels. Le marché des acquisitions est très dynamique et favorable aux cédants : le nombre d’entreprises candidates à l’achat reste supérieur au nombre d’entreprises candidates à la vente. Les experts d’AURIS Finance, spécialisés par secteur, sont à même de vous accompagner tout au long de votre processus d’acquisition ou de cession.

Contactez-nous