Retour aux actualités

La grande distribution face au défi du digital

Défi du digitalPas facile d’aller vite lorsque l’on est un géant mondial de la grande distribution. Pourtant, pour les mastodontes du secteur, il y a aujourd’hui urgence à agir, tant la concurrence des GAFAM est forte. Les experts d’AURIS Finance décryptent les stratégies de digitalisation mises en place par les grands distributeurs et particulièrement celle de Carrefour qui a récemment lancé son nouveau plan digital.

Changement de modèle

Vers une « digital retail company ». Ces mots sont ceux d’Alexandre Bompard. Dans une interview aux Échos, datant de début novembre 2021, le PDG de Carrefour a détaillé le nouveau plan digital du groupe, imaginé comme une « réponse stratégique et industrielle face à Amazon ». « Nous changeons complètement de modèle. Le digital n’est plus un canal de distribution en plus, c’est une nouvelle donne qui va irriguer l’ensemble de nos activités et leur apporter une très forte valeur ajoutée », assure le patron du géant tricolore qui entend désormais mettre le digital au cœur de toutes les activités du groupe. Ambition affichée : atteindre 10 milliards d’euros de revenus en 2026 grâce au digital, contre 3 milliards d’euros actuellement. Pour ce faire, le groupe déploie un investissement massif de 3 milliards d’euros à horizon 2026, exclusivement consacrés à l’accélération dans le digital.

Nouvelles sources de revenus

Pour accroitre les revenus générés par ses activités en ligne, Carrefour multiplie les initiatives. Le groupe, à l’instar de ses concurrents hexagonaux et internationaux, accélère la digitalisation de ses programmes de fidélité et se rapproche des géants du net, à l’instar d’Uber, Deliveroo ou encore Facebook avec lesquels il noue des partenariats. Carrefour mène également une offensive forte sur la digitalisation des points de vente physiques avec le lancement de la nouvelle enseigne Flash 10/10, un concept de magasins sans caisses ni caissiers. De fait, le géant de la grande distribution doit aujourd’hui faire face à une concurrence accrue en provenance des géants du net. La plus féroce est sans conteste celle l’américain Amazon qui multiplie les incursions sur le secteur de la grande distribution. Son positionnement quasi monopolistique lui permet d’avoir la main mise sur ses fournisseurs et d’envisager l’ouverture de magasins physiques.

Concurrencer le leader du marché

La force d’Amazon : son assise financière, sans commune mesure avec celle des acteurs traditionnels. Ainsi, pour l’année 2021, Amazon générera près de 20 milliards de dollars de chiffre d’affaires grâce au retail média, c’est-à-dire à la monétisation de ses espaces publicitaires. Une manne dont les acteurs traditionnels et notamment Carrefour aimeraient s’emparer. C’est ainsi qu’en juin 2021, le groupe lançait Carrefour Links, nouvelle ligne d’activité destinée à la monétisation des données clients. Une stratégie adoptée depuis plusieurs années par le Français Casino qui, en 2017, imaginait RelevanC. Un éditeur de logiciels axés sur la Data et spécialisé dans les solutions marketing pour les annonceurs et les retailers qui a permis au groupe de générer un chiffre d’affaires de 55 millions d’euros en 2021.

PME, soignez votre stratégie digitale

Pour les petites et moyennes entreprises, la monétisation des espaces publicitaires et des données clients est déjà une réalité. Ainsi, mettre en place une stratégie retail media peut être un bon moyen de diversifier ses sources de revenus. Pour ce faire, n’hésitez pas à vous faire accompagner par des experts. Dans l’optique d’une cession, la stratégie digitale que vous opérez entrera en compte dans la valorisation de votre entreprise. Quelle que soit la taille de votre entreprise et son secteur, les experts d’AURIS Finance vous accompagnent. Contactez-nous.