Retour aux actualités

28/09/2022

Les nouveaux fromagers de la French Tech

Biotech French tech

Les nouveaux fromagers de la French TechDans le rang des foodtechs, de nouveaux acteurs émergent et s’attaquent au marché des fromages. Un marché qui, en France, est évalué à 8 milliards d’euros. Qui sont ces nouveaux fromagers qui séduisent les fonds d’investissement ? Le point avec les experts d’AURIS Finance, cabinet de conseil en opérations de fusion-acquisition.

Elles s’appellent Nutropy, Standing Ovation ou encore Bon Vivant. Ces trois start-up sont aujourd’hui les étoiles montantes de la foodtech française. Leur crédo : proposer des fromages réalisés à partir de végétaux ou de culture de caséine, protéine dérivée du lait de vache. Elles s’emparent ainsi d’une demande en forte progression au sein des consommateurs : conserver le goût de leurs aliments préférés tout en limitant leur impact environnemental. La préoccupation environnementale est en effet grandissante au sein des jeunes générations qui sont moins enclins que leurs ainés à consommer régulièrement du fromage (en France, 31 % des achats de fromage sont réalisés par des personnes âgées de 35 à 49 ans, contre 17 % chez les moins de 35 ans).

Nouveaux modes de consommation

Si le marché du fromage reste très dynamique en France : plus de 92 % des Français déclarent acheter du fromage au moins une fois par semaine, tandis que la consommation moyenne s’établit à près de 30 kilos par an et par personne ; de nouvelles voix s’élèvent en faveur d’une consommation plus responsable. Selon les chiffres livrés par la filière laitière française, chaque année, ce sont près de 2 millions de tonnes de fromages qui sont produits au sein de l’Hexagone, tandis que le chiffre d’affaires global de l’industrie laitière s’établit à 39 milliards d’euros. Entre 1500 et 1800 fromages différents sont actuellement produits en France. Un marché très dynamique et qui reste alerte aux nouveautés. L’augmentation du nombre de vegan participe à cette quête de produits plus respectueux de l’environnement et du bien-être animal.

Innovation et biotechnologie

C’est dans ce contexte qu’émergent les nouveaux acteurs de la foodtech française. Parmi les pionniers en France, les Nouveaux Affineurs qui ont développé des fromages à partir de végétaux. En février 2020, la start-up bouclait un tour de table de deux millions d’euros auprès des fonds Demeter, Newfond et Beyong Investing. Cette levée de fonds a permis à l’entreprise de passer à l’échelle industrielle. Au-delà du travail sur les végétaux, les espoirs de la Food Tech française se portent sur la culture de la caséine, principale protéine composant le lait de vache. Deux acteurs français se distinguent dans cette course à l’innovation : Nutropy dont le travail en R&D sur la fermentation de précision a permis d’opérer une levée de fonds de 2 millions d’euros et Standing Ovation. Cette dernière est aujourd’hui à un stade avancé. « Notre technologie est mature et nous pouvons passer à l’échelle commerciale », a déclaré Romain Chayot, co-fondateur de la start-up au journal Les Échos. Pour accompagner son développement, Standing Ovation vient d’opérer une levée de fonds de 12 millions d’euros. À noter, dans cette course à l’innovation, les géants du secteur restent très attentifs au développement de nouveaux procédés de fabrication, comme en atteste la présence de l’ex-patron de Lactalys, Michel Leonard, au conseil d’administration de Standing Ovation.

Faites-vous accompagner

PeakBridge, Seventure Partners, Big Idea Ventures, Good Startup sont autant de fonds spécialisés dans les foodtechs qui cherchent à se positionner sur les technologies de demain. Le potentiel de marché étant très important, ceux-ci n’hésitent pas à se positionner sur des start-up très en amont. Au sein du groupe AURIS Finance, nos experts accompagnent les chefs d’entreprise à chaque étape de leur levée de fonds et de leur développement.

Contactez-nous


#Industrie agroalimentaire #Financement & Levée de fonds