Retour aux actualités

Comment estimer la valeur de mon entreprise

Estimer valeur de mon entrepriseLe marché des fusions-acquisitions est actuellement très dynamique. En France, comme partout ailleurs dans le monde, les candidats à l’acquisition d’entreprises sont nombreux. Comment évaluer au plus juste la valeur de son entreprise en vue d’une cession ? Les experts d’AURIS finance, spécialistes des opérations de fusion-acquisition, vous dévoilent différentes stratégies de valorisation.

En France, le montant total alloué à des opérations de fusions-acquisitions réalisées au cours de l’année 2021 devrait s’établir autour de 210 milliards d’euros. Un niveau record, jamais enregistré depuis 2007. Au niveau mondial également, les transactions s’orientent à la hausse, avec un montant de transactions évalué à 1 170 milliards de dollars entre janvier 2021 et septembre 2021. Un phénomène qui s’explique notamment par un rattrapage post-crise sanitaire et un afflux de liquidité au sein des fonds d’investissements.

Quelles motivations à l’acquisition ?

Pour l’entreprise acquéreuse, une opération de fusion-acquisition peut être motivée par la poursuite de différents objectifs. Lorsque l’entreprise cible est concurrente, l’opération va permettre d’acquérir de nouvelles parts de marché, notamment lorsque celles-ci opèrent au sein d’un marché mature. Une opération de rachat peut également être l’occasion de diversifier ses activités, d’améliorer ses coûts de productivité ou encore, d’acquérir et d’attirer les meilleurs talents. C’est le cas par exemple de Nestlé qui s’est offert en 2021 Future Meat Technologies afin de diversifier ses activités ou encore de Sendinblue qui s’est récemment positionné sur trois start-up du e-commerce pour un montant total de 40 millions d’euros. Au-delà de ces rapprochement hautement stratégiques opérés par des géants, les opérations concernant les ETI et PME sont nombreuses, notamment en France, où les entreprises séduisent par leur savoir-faire et leur positionnement stratégique.

Trois méthodes de valorisation

Si vous êtes une PME ou une ETI en passe de céder votre entreprise, la première question à vous poser est celle de sa valorisation. Si une opération de fusion-acquisition est toujours le fruit d’une négociation entre vendeur et acquéreur, il convient de faire débuter la discussion autour d’éléments tangibles. Pour ce faire plusieurs méthodes de valorisation existent. Une première méthode, purement comptable pondère l’actif net des éléments incorporels et des fonds de commerce. La seconde méthode est celle de la rentabilité et prend en compte le résultat auquel on appose un multiple. Enfin, une méthode consiste à analyser la génération des flux financiers au cours des années futures.

Un accompagnement personnalisé

La question de la valorisation reste fondamentale dans une opération de fusion-acquisition. Souvent, plusieurs méthodes de calculs sont conjointement utilisées de sorte à fixer un prix de départ. C’est à partir de cette première valorisation que s’engagent les négociations. Cependant, les éléments purement financiers ne sont pas les seuls à prendre en compte. La valorisation des talents, la culture d’entreprise, l’image de marque du groupe sont autant d’atouts qui entrent en considération dans l’élaboration d’un prix de cession. Une fois les négociations entamées, il n’est pas rare que plusieurs entreprises ou fonds se penchent sur le dossier. À nouveau pour le cédant, la meilleure solution ne sera peut-être pas celle du plus offrant. D’où l’importance d’analyser en détail l’offre de l’acquéreur ainsi que ses ambitions de développement. De la valorisation de votre entreprise au choix du meilleur acquéreur, les experts d’AURIS Finance vous accompagnent de façon personnalisée. Contactez-nous.