Retour aux actualités

Casino en passe de céder GreenYellow

GreenyellowLe géant français de la grande distribution cherche acquéreur pour sa filiale GreenYellow. Le fournisseur et producteur d’électricité fondé en 2007 serait d’ores et déjà l’objet de cinq offres, en provenance de fonds d’investissement et d’industriels. Une cession qui pourrait advenir dès le mois de juillet et qui s’inscrit dans le cadre du plan de désendettement de Casino. Le point avec les experts d’AURIS Finance, cabinet de conseil en fusion acquisition.

Il y a quinze ans naissait en France GreenYellow, entreprise française dédiée aux solutions de production solaire photovoltaïque, efficacité énergétique et service à l’énergie. Détenu par le géant de la distribution Casino à 73 % co-actionnaire du fonds Tikehau Capital, GreenYellow s’est historiquement déployé auprès de retailers alimentaires et des collectivités, équipant les toitures des bâtiments, entrepôts et supermarchés de panneaux solaires. Depuis 2007, GreenYellow a connu une belle progression en étoffant la gamme de ses offres, depuis le développement de la mobilité électrique aux nouvelles technologiques du solaire telle que l’hybridation des systèmes de stockage de l’énergie et le solaire flottant. Au fil des années, GreenYellow a diversifié son portefeuille clients à de nouveaux secteurs et renforcé sa présence à l’international. Le groupe, présent dans 17 pays, réalise désormais 75 % de son activité à l’international, notamment en Asie et en Amérique du Sud. Pour l’année 2020, le chiffre d’affaires du groupe a atteint 352 millions d’euros, en progression de 40 % sur un an et devrait se porter à 500 millions d’euros pour l’année 2021. Une progression largement portée par l’augmentation de la demande mondiale en énergies propres.

Plan de désendettement et cession d’actif

Malgré un avenir prometteur pour GreenYellow, Casino chercher à céder sa filiale. Une stratégie qui s’inscrit dans le plan de désendettement amorcé par Casino dès 2018. Cette stratégie s’accompagne d’une simplification des structures juridiques du groupe séparant les réseaux de magasins hexagonaux, de la branche e-commerce et des activités annexes telles que GreenYellow ou encore RelevanC, société spécialisée dans la gestion et de l’exploitation des datas du groupe. Depuis juillet 2018, Casino a cédé pour 2,8 milliards d’euros d’actifs et conserve un objectif global de 4,5 milliards d’euros grâce aux cessions. La cession de GreenYellow, entre dans cette stratégie. « L’objectif est d’aboutir d’ici à la mi-juillet, l’intérêt est là. La priorité sera donnée à la valorisation et à la fermeté de l’offre », a expliqué un proche du dossier au quotidien Les Echos.

Les géants industriels dans la course pour le rachat de GreenYellow

Parmi les acquéreurs potentiels se trouvent les fonds d’investissement Macquarie, I Square Capital et Icon Infrastructure, tous trois intéressés par le rachat de l’entreprise. En tout et pour tout, le géant français de la grande distribution aurait reçu cinq offres, les deux autres en provenance d’industriels : l’industriel néerlandais SHV Energy et le géant Veolia prêt à s’allier avec un fonds d’investissement. La cession de GreenYellow pourrait également intéresser d’autres géants du secteur tels que TotalEnergie, l’énergéticien portugais EPD et ENGIE, ainsi que le fonds Ardian qui pourraient également se positionner. La concurrence est donc réelle pour l’acquisition de cette cible. Le prix souhaité par les dirigeants du groupe s’établit à 1,5 milliard d’euros, soit une valorisation de quinze fois l’Ebitda projeté pour 2022.

Faites-vous accompagner

À l’instar de GreenYellow, les entreprises en forte croissance, positionnés sur des marchés dynamiques, connaissent aujourd’hui un engouement fort de la part des fonds d’investissement et des industriels. Les experts d’AURIS Finance, spécialisés par secteurs vous accompagnent tout au long de votre opération de cession ou d’acquisition d’entreprise.
Contactez-nous