Retour aux actualités

Le changement, un défi majeur pour les Ressources Humaines

changement ressources humainesAvec la crise de la Covid-19, transformation organisationnelle et montée en compétence des salariés sont devenus deux enjeux majeurs des Ressources Humaines. Mais intégrer le changement au sein des entreprises et le faire accepter sont des tâches extrêmement délicates. A cela s’ajoute un autre défi pour les Ressources Humaines, celui de gérer les freelances de plus en plus sollicités par les sociétés. Les équipes d’AURIS Finance, cabinet spécialisé en fusions-acquisitions, font le point sur le sujet.

Des enjeux vitaux pour les entreprises

Dans la diffusion de la culture du changement au sein des entreprises, les Ressources Humaines jouent un rôle crucial. Elles sont confrontées à deux défis majeurs : l’émergence de leaders au sein des équipes et la mise en place d’une stratégie intégrant le développement personnel de chaque salarié. En effet, ne déterminer les objectifs individuels qu’en fonction de ceux d’une société, et donc des résultats, peut être mal perçu par les collaborateurs et, de fait, produire l’effet inverse de celui escompté. Par conséquent, plusieurs sujets liés aux RH doivent être revus, à l’instar du suivi de carrière et de la performance ou encore de la hiérarchie qui se doit désormais de faire preuve de plus de souplesse.

Un changement qui doit être acceptable et accepté par tous

Les Ressources Humaines sont au centre de la transformation de l’organisation. Un changement assez délicat à intégrer. Tout d’abord parce que toutes ces évolutions influent directement sur la culture d’entreprise. Ensuite parce qu’elles ne peuvent être réalisées que si elles sont voulues et désirées par le plus grand nombre. Le collaborateur doit être accompagné tout au long de sa vie dans la société et sentir que son travail lui procure un certain apport personnel. Afin de favoriser le changement des comportements, formation coaching et focus groups sont plus que jamais nécessaires et fort bénéfiques à la fois pour le salarié et pour l’entreprise. Mais l’un des piliers d’un bon management, c’est aussi et surtout le feedback, non pas celui fourni par les managers qui sont toujours prompts à en donner, mais celui recueilli auprès des équipes. Il s’agit du seul moyen pour que des actions concrètes puissent être mises en place afin d’améliorer la productivité de l’entreprise.

Les freelances de plus en plus nombreux

Si les salariés représentent la force vive des sociétés, les entreprises font aussi de plus en plus appel aux freelances. Sans les contraintes liées aux réglementations du droit du travail, ils offrent, de surcroît, bien souvent plus de flexibilité et séduisent donc de plus en plus les organisations. Un système qui s’est accentué avec la crise sanitaire puisque ces travailleurs indépendants experts dans leur domaine proposent des missions temporaires sans engagement dans la durée, ni sur le nombre d’heures travaillées. Preuve de cet essor, la plateforme française Malt de mise en relation de travailleurs indépendants dans le conseil et le digital a récemment annoncé avoir levé plusieurs dizaines de millions d’euros pour son développement. Toutefois, la gestion des freelances peut prendre beaucoup de temps aux Ressources Humaines qui se retrouvent prises au dépourvu face à ce mode de travail en expansion. À ce titre, il est d’ailleurs conseillé d’utiliser un FMS (Freelance Management System), un outil de gestion dédié. Mais les dirigeants ne doivent pas non plus oublier l’importance de la sécurisation de la relation avec les freelances et cela passe par un contrat de prestation de services, afin d’avoir un cadre juridique clair et jouer la carte de la réassurance pour chacune des parties. Certaines plateformes de mise en relation se sont d’ailleurs déjà emparées de ces sujets.

Des enjeux encore plus cruciaux en cas d’opérations de fusions-acquisitions

Certes, tous les points évoqués ci-dessus sont essentiels pour les sociétés. Néanmoins, ils le sont encore plus lors d’une opération de rachat ou de cession. Les Ressources Humaines ont encore des défis plus importants, le changement s’associant à la rencontre de deux cultures d’entreprises différentes. Dans ce cas, tout comme dans des situations d’urgence, il est d’ailleurs possible de faire appel à des DRH de transition pour gérer le changement et créer un environnement propice au bon fonctionnement du groupe. Quoi qu’il en soit, n’hésitez pas à vous faire accompagner par les experts d’AURIS Finance.