Suivez-nous
sur Linkedin
Suivez-nous
sur Twitter
Retour aux actualités

L’ANI 2020 et le télétravail en période de crise sanitaire

Développer le télétravail ? Oui, mais en laissant les différentes parties de l’entreprise le négocier en fonction de leurs intérêts, estime Jacques Roboh, dirigeant fondateur du cabinet Auris Finance.

Comment jugez-vous le développement du télétravail depuis les débuts de la crise sanitaire ?

Jacques Roboh : Tel que mis en place depuis mars 2020, le télétravail répond avant tout à la nécessité sanitaire de limiter les contacts humains pour éviter les contaminations. Il n’a pas été véritablement pensé par les entreprises autrement que comme une réponse aux injonctions ministérielles. Or, cela n’est pas satisfaisant. Le télétravail n’est efficace que s’il est négocié entre les deux parties – employeurs et salariés – à égalité d’intérêts et en y fixant des objectifs communs…ANI n'a rien apporté au télétravail

*ANI : Accord National Interprofessionnel

Télécharger et imprimer l’article.

Article publié dans Entreprise & Carrière N°1519 du 15 au 21 mars 2021.