Retour aux actualités

Bain Capital s’empare du spécialiste de l’intérim House of HR

House of HRBain Capital Private Equity vient d’annoncer une prise de participation majoritaire (55%) dans la société d’intérim House of HR. Après dix années sous l’égide du spécialiste français du private equity Naxicap Partners, la firme belge passe sous drapeau américain. Le point avec les experts d’AURIS finance, cabinet de conseil en opérations de fusion acquisition.

Un acteur de poids dans le secteur du recrutement

Plus connu sous le nom de sa marque Accent, House of HR est l’un des leaders du marché de l’intérim en Europe. Créé en Belgique en 1995, le groupe se distingue par positionnement hybride : service de solutions de talents et ingénierie et conseil. Sa structuration est également singulière avec un modèle décentralisé au plus proche des candidats et des entreprises. House of HR est par ailleurs l’un des pionniers du développement de plateformes dématérialisées de recrutement, avec notamment CTRL-F dont la spécialisation porte sur le secteur de l’IT, ou encore de Gighouse, plateforme dédiée à la mise en relation d’entreprises et d’indépendants.

Une croissance par acquisitions successives

L’entreprise belge a connu une progression rapide, par croissance organique, mais également par acquisitions successives, en Belgique, en France, aux Pays Bas et en Allemagne. En 2017, House of HR réalise l’absorption du néerlandais Redmore Group, cabinet de conseil et fournisseur de solutions technologiques. La même année, House of HR réalise l’acquisition de Vialegis, entreprise de recrutement spécialisée dans les métiers juridiques. Ces nombreuses opérations ont permis à House of HR de s’imposer sur le marché de l’intérim. C’est ainsi que le chiffre d’affaires du groupe a atteint, pour l’année 2021, 2,2 milliards d’euros. Chaque mois ce sont 57 000 travailleurs qui sont placés par les différentes marques du groupe via ses 700 agences réparties sur le continent européen. Cette forte progression a largement été permise par l’entrée au capital de la firme belge du spécialiste du Private Equity Naxicap Partners. À l’arrivée du fonds français, House of HR réalisait un chiffre d’affaires de 330 millions d’euros pour 30 millions d’Ebitda et totalisait 227 bureaux en Europe.

Une valorisation de 2,9 milliards d’euros

Désormais, la valorisation du groupe s’envole. Ainsi, selon les informations livrées par le quotidien Les Échos, la valorisation de l’entreprise belge par le géant américain Bain Capital Private Equity s’établirait à 2,9 milliards d’euros, soit un multiple de valorisation de près de onze fois l’Ebitda, évaluée à 263 millions d’euros en 2021. « C’est un tour de force qu’est parvenu à réaliser Bain en sécurisant une TLB de cette taille au vu du contexte macro-économique. C’est un des rare dossier de large cap à avoir été signé depuis le début de la guerre en Ukraine, et je pense aussi que ce sera l’un des derniers avant un moment. », explique une source proche du dossier au quotidien. Sur le marché des fusions-acquisitions, le début du second semestre 2022 a été marqué par un important ralentissement des opérations. Ce ralentissement touche les entreprises mais également les fonds qui, avec la multiplication de crises, se font désormais plus prudents.

Faites-vous accompagner

L’entrée au capital d’un fonds d’investissement peut permettre d’accélérer de façon très rapide le développement d’une entreprise, comme l’illustre le parcours d’House of HR. Néanmoins, chaque prise de participation d’un nouvel actionnaire doit être l’objet d’une réflexion en interne mettant en perspective le développement à venir de la société. Les spécialistes d’AURIS Finance, grâce à leur expertise sectorielle, sont à même de vous accompagner sur l’ensemble de vos opérations de fusions-acquisitions.

Contactez-nous